L’Espace géographique 2/11

Version sans les résumés


Débat: information localisée et débat public: de nouveaux enjeux pour les géographes

Les banques de données géographiques régionales: de la révolution du libre accès à la participation citoyenne

La facilité d’accès aux données cartographiques procurée par le géoweb a développé depuis quelques années la disponibilité des connaissances géographiques pour les utilisateurs non spécialistes. Une nouvelle cartographie bénévole s’est développée un peu partout, mais la géographie n’est pas seulement une cartographie, c’est aussi une invitation au débat citoyen. Dans ce débat, la recherche scientifique doit être conduite en parallèle avec les connaissances géographiques provenant de la population concernée elle-même. Ainsi s’ouvre la voie vers une nouvelle conception de l’analyse territoriale.

mots clés: BASE DE DONNÉES, DÉBAT-CITOYEN, GÉOWEB


La valeur des données géographiques

La «sémantique» des bases de données renvoie aux nomenclatures de la statistique publique et aux modalités institutionnelles de leur construction, qui ne suivent que trop lentement l’évolution des techniques et des besoins.

mots clés: BASE DE DONNÉES, GÉOLOCALISATION, NOMEMCLATURE, STATISTIQUE


Potentialité du géoweb. L’Internet sémantique géographique (2 fig.)

Sous l’expression «géoweb» existe maintenant une multitude de concepts et d’outils qui intègrent davantage de sémantique dans les applications géographiques sur Internet. Alors qu’avant il s’agissait de chercher des données sur un point dans une base de données, aujourd’hui le paradigme est de rechercher sur ce point des informations sur Internet. Dès lors, la recherche d’informations géographiques dans les pages Internet est basée sur les répertoires de toponymes. De plus, les navigateurs géographiques permettent d’accéder aux informations grâce au positionnement sur le globe terrestre, les mash-ups permettent à tout un chacun de créer aisément des programmes géographiques, et les nouveaux modèles géométriques de villes tridimensionnels permettent des applications novatrices. L’objet de cet article sera d’analyser ces nouvelles tendances et de montrer en quoi certaines pratiques doivent être renouvelées.

mots clés: GÉOWEB, MASH-UP, NAVIGATEUR, RÉPERTOIRE DE TOPONYMES


Souleymane THIAM. Le développement d’observatoires territoriaux, entre complexité et pragmatisme (6 fig.)

Les évolutions de nos sociétés mondialisées et leurs effets sur les territoires et l’environnement imposent aux décideurs et aux praticiens de l’aménagement de comprendre l’état et les dynamiques de leurs territoires de compétences. Dans ce contexte, face à la multiplicité des données à considérer et à la complexité des systèmes territoriaux, le développement d’outils d’observation s’avère plus que jamais nécessaire. Interface entre réalité et connaissances et de ce fait indispensable à toute démarche de planification et de prospective, l’observation apparaît alors comme un maillon informationnel stratégique des circuits décisionnels et donc de la régulation nécessaire des systèmes territoriaux.

mots clés: GOUVERNANCE, INTELLIGENCE TERRITORIALE, OBSERVATION, TERRITOIRE


Information géographique, analyse spatiale et géogouvernance

L’article pose le problème de la place de l’information géographique et de l’analyse spatiale au sein du processus de géogouvernance. Il met en avant le nécessaire transfert de connaissances entre acteurs du territoire pour amener à des décisions co-construites, et porte un regard critique sur quelques expérimentations.

mots clés: AMÉNAGEMENT, ANALYSE SPATIALE, ENJEU TERRITORIAL, GÉOGOUVERNANCE, INFORMATION GÉOGRAPHIQUE


Des bases de données et du débat public dans les régions (1 encadré)

En France, les pouvoirs locaux développent des outils d’information territoriale perfectionnés. De tels efforts ne sauraient suffire pour qu’émergent de véritables débats contradictoires à ces échelles, laissant la majorité des citoyens dans l’incapacité d’évaluer, à partir de sources variées, la pertinence des politiques menées par les collectivités territoriales.

mots clés: CITOYENNETÉ, DÉBAT PUBLIC, DÉMOCRATIE LOCALE, GOUVERNANCE TERRRITORIALE, PLURALISME


Crise et relance des bases de données géographiques régionales

La numérisation de l’information géographique provoque une crise d’expansion, qui pose un défi d’ajustement aux cartographes et aux géographes. Sous peine de disparaître dans leurs pratiques habituelles, ceux-ci doivent transformer leur profession par exemple pour penser les nouveaux services aux citoyens.

mots clés: BASE DE DONNÉES, CRISE, NUMÉRISATION


Les Sig et la cartographie à l’ère du géoweb. Vers une nouvelle génération de Sig participatifs (1 encadré, 2 fig., 3 photos, 1 tabl.)

La convergence des systèmes d’information géographique et du Web se traduit aujourd’hui par l’émergence du géoweb lequel permet au grand public de lire et d’écrire les cartes. Dans la continuité des recherches sur les systèmes d’information géographique participatifs, cette démocratisation de la cartographie en ligne pose de nombreuses questions quant aux usages des technologies d’information géographique dans les processus de participation publique (diffusion d’information, cartographie participative, formalisation des propositions citoyennes, etc.). C’est l’objectif de cet article, lequel s’attache à analyser les potentialités participatives du géoweb pour encourager la concertation territoriale en termes de techniques, pratiques et contenus.

mots clés: AMÉNAGEMENT, DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE, GÉOWEB, INFORMATION GÉOGRAPHIQUE VOLONTAIRE, WEB 2.0


Le géoweb, un nouveau défi pour les bases de données géographique

Les bases de données géospatiales ont profondément évolué au cours du temps avec les systèmes d’information géographique, Internet puis les portails cartographiques. Le géoweb, qui se caractérise par une indexation géographique de plus en plus systématique du Web, est une nouvelle étape. Il a bouleversé l’écosystème technique professionnel et donné naissance à des usages intenses de données géospatiales de la part d’un public diversifié. L’apparition de pratiques amateurs, phénomène appelée «néogéographie», et le développement de la géolocalisation conduisent à la production de volumes colossaux de nouvelles données dont la gestion, l’analyse et l’interprétation vont poser des problèmes inédits de méthodologie et d’éthique.

mots clés: BASE DE DONNÉES, CARTOGRAPHIE, GÉOLOCALISATION, GÉOMATIQUE, GÉOWEB, INTERNET, NÉOGÉOGRAPHIE, SIG


Changement climatique

Changement climatique dans le vignoble champenois. L’année 2003, préfigure-t-elle les prévisions des modèles numériques pour le XXIe siècle ? (7 fig., 2 photos, 2 tabl.)

Le vignoble champenois, affecté en 2003 par le gel printanier puis la canicule estivale d’une ampleur exceptionnelle, a subi des dommages graves. Ces conditions thermiques extrêmes pourraient devenir courantes dans le futur. Les sorties thermiques minimales et maximales journalières du modèle ARPEGEClimat permettent d’évaluer la récurrence de températures extrêmes pour la période 2001-2100 selon trois scénarios utilisés dans les études d’impacts du changement climatique. Le gel dommageable pourrait être plus fréquent en mars dans l’hypothèse d’un débourrement plus précoce et la récurrence de températures extrêmes estivales multiplierait le risque d’échaudage des baies.

mots clés: CHAMPAGNE, CHANGEMENT CLIMATIQUE, MODÈLE DU CLIMAT, TEMPÉRATURE, VIGNOBLE


Mobilités

Les mobilités quotidiennes des femmes dans la ville de Téhéran: entre visibilité et invisibilité (5 fig.)

En dépit des contraintes imposées par le régime islamique, les femmes iraniennes sont très présentes dans l’espace urbain. Cet article a pour objectif de discuter les discours idéologiques et les stéréotypes véhiculés sur la place des femmes dans la ville. Il s’appuie sur les résultats de l’enquête «Mobilité quotidienne des femmes dans la ville de Téhéran » dont l’objectif est de saisir finement les pratiques spatiales des femmes en lien avec leur perception de l’espace urbain. L’analyse des données de l’enquête démontre la complexité et la variété des profils de mobilité des femmes qui, entre visibilité et invisibilité, négocient au quotidien leur droit à la ville.

mots clés: ENQUÊTE, FEMME, MOBILITÉ, PERCEPTION, PRATIQUE SPATIALE


Brève

Philippe PELLETIER. La géographie bafouée au Japon


L’écho des images

Timothée GIRAUD, Marta SEVERO. La blogosphère tunisienne (1 fig.)


Lectures


Dans ce numéro de l’Espace géographique, vous trouverez des comptes rendus de lecture des ouvrages suivants:

Brunet R. (2010). Le Trésor des régions française. (Denise Pumain, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Institut universitaire de France)


L’espace géographique 1/11<-->L'espace géographique 3/11

Abonnements en ligne et commandes des derniers numéros

<=Les sommaires


dernière mise à jour: 28 mai 2011