Ouvrages de base successifs:

Premières publications en français par J.-B. Racine:

Dans des domaines proches, des modèles spatiaux ont été consciemment employés depuis longtemps; outre ceux de von Thünen et Christaller, rappelons au moins l’image du «continent idéal» élaborée par Köppen pour rendre compte des effets de zonage et de dissymétrie climatiques et biogéographiques.

Des débats ont été consacrés à ce sujet en français lors d’une séance de l’Association de géographes français en 1973 (Bulletin de l’AGF janv.-fév. 1974, dont une contribution de F. Durand-Dastès, qui a également rédigé une synthèse du sujet dans l’Encyclopédie de géographie de Bailly, Ferras, Pumain (Paris: Economica, 1992); ainsi que d’un symposium dirigé à Lausanne par J.-B. Racine en 1978 (Les modèles comme source d’inspiration dans la géographie contemporaine). Pour ma part, quelques modèles dans Les Discontinuités en géographie (1965, publié au CNRS en 1967), mais à une époque où mes positions sur le sujet étaient loin d’être claires; dans un numéro spécial de la Revue géographique des Pyrénées et du Sud-Ouest 1969 («Quartiers ruraux du Midi toulousain»), d’après des recherches de 1964-1966; dans le premier numéro de L’Espace géographique en 1972 («Les villes du Massif central»).