L'Espace géographique 3/04

Version sans les résumés


Ports et arrière-pays

Antoine FRÉMONT. Logiques réticulaires et territoriales au sein de la ville portuaire: le cas de Busan en Corée du Sud (3 tabl., 5 fig.)

Le port de Busan en Corée du Sud est aujourd’hui le quatrième port à conteneurs du monde. Cette croissance des trafics s’effectue au sein d’une très grande ville de plus de 4 millions d’habitants. Elle s’explique par l’insertion de la ville portuaire dans les réseaux de transport intermodaux des grands opérateurs mondiaux de conteneurs. La coexistence au sein d’un même espace des fonctions portuaires et urbaines entraîne de grands risques de saturation. La poursuite du développement passe par la bonne articulation des logiques réticulaires et territoriales, à plusieurs échelles, du global au local et inversement.

mots clés: ASIE ORIENTALE, CONTENEURISATION, CORÉE DU SUD, PORT, VILLE


Dynamique spatiale à Porto-Novo: les effets de la diffusion des produits pétroliers kpayo (3 fig.)

Apparue à la fin des années 1970 avec la diffusion des taxis-motos zemijan, la vente des produits pétroliers du secteur informel dits kpayos’est rapidement propagée dans l’espace portonovien. Le phénomène connaît une ampleur telle de nos jours qu’il fait dorénavant partie du paysage géographique, social et économique de la ville. Un vocabulaire approprié s’est développé pour désigner les réalités inhérentes à ce sous-secteur ; un nombre de plus en plus élevé d’acteurs sont concernés par cette activité particulièrement sensible aux fluctuations économiques. Elle est devenue à son tour un agent structurant de l’espace dans et autour de la ville de Porto-Novo, contribuant ainsi à résorber quelque peu le chômage, en dépit des nombreux inconvénients afférents.

mots clés: COMMERCE, DIFFUSION, GROUPE ETHNIQUE, KPAYO, NIGERIA, PORTO-NOVO, PRODUITS PÉTROLIERS, SECTEUR INFORMEL, ZEMIJAN


Formes périurbaines

Marie-Laurence DE KEERSMAECKER, Pierre FRANKHAUSER, Isabelle THOMAS. Dimensions fractales et réalités périurbaines. L’exemple du Sud de Bruxelles (7 tabl., 7 fig., 3 annexes)

Cet article est exploratoire: il montre l’utilité de la dimension fractale pour caractériser la structure spatiale du bâti en milieu périurbain à partir de l’exemple de la périphérie sud de Bruxelles. Deux méthodes d’estimation sont utilisées pour les surfaces (corrélation et dilatation) et une pour les bordures (corrélation après dilatation) du bâti. Elles sont appliquées à des fenêtres de taille prédéfinie. Ces analyses sont ensuite poursuivies en reliant la dimension fractale à des indicateurs socio-économiques et morphologiques traditionnellement utilisés pour mesurer les caractéristiques des espaces périurbains à l’échelle de la commune. Les résultats obtenus sont interprétés dans le contexte d’étalement urbain et en termes d’émergence des nouvelles centralités périphériques.

mots clés: BELGIQUE, BRUXELLES, CENTRALITÉS, DIMENSION FRACTALE, MORPHOLOGIE URBAINE, PÉRIURBAIN


Cyril ENAULT. La dilution: note méthodologique pour l’analyse de l’étalement urbain (4 tabl., 12 fig.)

La dilution se caractérise par une diminution de la densité du bâti en fonction de la distance au centre d’une ville. Le modèle logistique semble une bonne synthèse de ce continuum. Il présente un intérêt si l’on calcule la différence entre deux périodes. On met ainsi en évidence des logiques spécifiques de croissance des agglomérations. Le modèle dynamique permet de projeter les tendances d’ici 2010, 2020 ou 2030. Parallèlement, on envisage par différence les logiques de dilution, ce qui nous permet de conclure à une extension prévisible de l’aire de dilution et à un éloignement du point d’échauffement.

mots clés: DILUTION, DYNAMIQUE, MODÈLE LOGISTIQUE, PÉRIURBAIN


Maillages

Djamel RAHAM, Anissa ZEGHICHE, Kaddour BOUKHEMIS. Essai de mesure et d’analyse des formes du maillage administratif. Le cas des wilayas de l’Est algérien (4 tabl., 4 fig.)

Résultante des actions humaines, anciennes et actuelles, sur l’espace physique à la recherche d’optimisation des contraintes du système spatial, l’aménagement de l’espace est indissociable de l’appropriation et du maillage territorial. Ce dernier, défini à la fois comme principe de partition opératoire et socialisée et comme une construction sociale et politique intimement liée à l’histoire et aux choix politiques dominants, voire idéologiques, connaît des dynamiques spatio-temporelles qui témoignent des changements dans les processus d’appropriation et les modes de gestion. La présente étude tente d’apporter un éclairage sur les principes de découpage administratifs de l’Algérie en général et de l’Est algérien en particulier, et de caractériser les principaux déséquilibres consécutifs. Le degré d’efficacité spatiale est apprécié grâce à une grille d’analyse et de lecture organisée en deux volets : l’appréciation des inégalités dans la répartition spatiale de la population, la mesure et l’analyse des formes des mailles administratives par l’application de l’«indice de forme» et des polygones de Thiessen. Nous proposons quelques orientations pour une éventuelle réorganisation administrative en vue d’un meilleur équilibre.

mots clés: ALGÉRIE, DISPARITÉS RÉGIONALES, DYNAMIQUES SPATIO-TEMPORELLES, MAILLAGE ADMINISTRATIF, ORGANISATION SPATIALE


L’agencement des espaces amazoniens de l’échelle régionale à l’échelle de la maille forestière: une diversité millénaire en voie de disparition? (7 fig.)

Les eaux, les forêts, les hommes d’Amazonie s’organisent en deux ensembles majeurs : les milieux alluviaux et les milieux interfluviaux. La variation spatiale des unités physiographiques est perceptible différemment selon l’échelle d’observation, et s’effectue selon deux gradients. Un gradient linéaire affecte les cours d’eau et leurs berges de l’amont vers l’aval, à l’instar des cours d’eau des régions tempérées (concept de continuum fluvial), et un gradient aréolaire se manifeste depuis les berges vers l’intérieur des terres (concept de littoral mobile). Deux types de mosaïques forestières structurent les forêts amazoniennes dans l’espace horizontal, chaque ensemble étant soumis à l’influence de processus opposés. Le développement de la forêt interfluviale dépend essentiellement de facteurs biotiques, et elle est constituée d’une mosaïque d’unités proportionnelles aux mailles de la régénération forestière (chablis). Les forêts alluviales sont, elles, soumises aux contraintes abiotiques d’ordre sédimentaire et hydrique, responsables de son organisation dans l’espace : la mosaïque forestière est dans ce cas proportionnelle aux dimensions des microreliefs résultant de la dynamique alluviale. Dans la perspective contemporaine d’une exploitation irraisonnée de l’Amazonie, l’homme voudrait ignorer les contraintes physiques des milieux, et l’adéquation traditionnelle entre l’organisation de ses activités et les ensembles physiques s’altère, mettant gravement en cause la survie de l’Amazonie elle-même : sa richesse biologique, mais aussi sa diversité culturelle.

mots clés: AMAZONIE, BIODIVERSITÉ, DÉVELOPPEMENT DURABLE, FORÊT ALLUVIALE, FORÊT ÉQUATORIALE


Lectures


Dans ce numéro de l'Espace géographique, vous trouverez des comptes rendus de lecture des ouvrages suivants:

BRET Bernard (2002). Le Tiers Monde. Croissance, développement, inégalités. Paris: Ellipses, coll. «Histégé», seconde édition remaniée et actualisée, 226 p. (Philippe Pelletier, Université Lyon 2) ISBN: 2-7298-0835-3

BUTTON Tim, ROBSON Garry (2003). London Calling: the middle classes and the re-making of inner London. Berg, Oxford and New York, 216 p., paperback. (Hugh Clout, University College, London) ISBN: 1-85973-623-8 (Cloth), ISBN: 1-85973-628-9 (Paper)

CARROUÉ Laurent (2002). Géographie de la mondialisation. Paris: Armand Colin, coll. «U», 258 p. (Philippe Pelletier, Université Lyon 2) ISBN: 2-200-25247-1

HAMNETT Chris (2003). Unequal City, London in the global arena. Londres: Routledge, 292 p. (Frédéric Richard, Université de Tours) ISBN: 0-415-31731-2 (rel.), ISBN: 0-415-31730-4 (br.)

HOLZ Jean-Marc, HOUSSEL Jean-Pierre (2002). L'Industrie dans la nouvelle économie mondiale. Paris: PUF, coll. «Major», 452 p. (Philippe Pelletier, Université Lyon 2) ISBN: 2-13-052235-1

RICHARD Y. (2002). La Biélorussie, une géographie historique. Paris: L’Harmattan, coll. «Géographie et cultures», 310 p. (Denis Eckert, CNRS, CIEU, Toulouse) ISBN: 2-7475-2813-8


L'espace géographique 2/04<-->L'espace géographique 4/04

Abonnements en ligne et commandes des derniers numéros

<=Les sommaires


dernière mise à jour: 4 novembre 2004