L'Espace géographique 2/02

Version avec les résumés


Analyse urbaine

Dominique BADARIOTTI, Christiane WEBER. La mobilité résidentielle en ville. Modélisation par automates cellulaires et système multi-agents à Bogota (5 fig.)

La mobilité apparaît comme un élément essentiel de la compréhension du fonctionnement des villes. Les dynamiques socio-spatiales qu'elle induit ne sont pas aisément analysables en raison de la complexité des processus comportementaux, qui obligent à associer aux formes de mobilité les modes de vie, les parcours individuels et les critères de choix de résidence, ou des processus d'affectation des lieux, qui singularisent les espaces en accentuant les tendances centrifuges de l'habitat et des activités. Pour tenter d'aborder ces interactions, nous avons cherché à modéliser la mobilité résidentielle et ses effets sur la structure urbaine selon des approches liées à l'intelligence artificielle distribuée (automates cellulaires et système multi-agents). Le site d'étude de Bogota a été retenu pour diverses raisons liées au dynamisme des villes en développement, aux données disponibles et à la composition des équipes travaillant sur le projet.

mots clés: AUTOMATE CELLULAIRE, COLOMBIE, INTELLIGENCE ARTIFICIELLE DISTRIBUÉE, MOBILITÉ RÉSIDENTIELLE, STRUCTURE URBAINE, SYSTÈME MULTI-AGENTS


Mounir MAMOGHLI. Facteurs de marginalisation sociale en Seine-et-Marne (4 tabl., 5 fig.)

La précarité favorise les comportements à risque, mais de façon très variable selon l'environnement. L'augmentation rapide de la population, le manque d'équipements, la mauvaise desserte par les transports en commun favorisent les difficultés. En matière de délinquance juvénile, l'efficacité des contrats de ville a conduit à limiter les effets négatifs du chômage sur les comportements délictueux dans les quartiers qui en ont bénéficié.

mots clés: MARGINALISATION, MODÉLISATION, SEINE-ET-MARNE


Mali

Yveline PONCET, Christian MULLON, Marcel KUPER. Organisation spatiale d’un écosystème exploité: les choix spatiaux dans la modélisation intégrée du delta intérieur du Niger au Mali (5 fig.)

Dans la région très plane et inondée saisonnièrement qu'est le delta malien, la dynamique de l'eau conditionne directement et indirectement les processus sociaux et techniques de la production, et pèse sur la plupart des perspectives de développement, à toutes les échelles: la circulation de l'eau est le moteur de l'écosystème. L'organisation spatiale qu'elle définit est l'élément de base d'un modèle intégré des processus physiques, biologiques et sociaux en jeu dans le delta. Nous présentons ce modèle en mettant l'accent sur la façon dont y est traitée la dimension spatiale. La place qui lui a été accordée a permis de développer une interface concrète et visible sous la forme de cartes statiques et cinétiques, entre les concepts, les données et les mécanismes qui constituent le modèle.

mots clés: DELTA, EAU, ÉCOSYSTÈME, MALI, MODÉLISATION SPATIALE


Isabelle SURUN. La découverte de Tombouctou: déconstruction et reconstruction d’un mythe géographique (3 fig.)

Cet article se propose d'étudier les interactions qui s'établissent entre découverte géographique et représentation mythique du lieu, à travers l'exemple de Tombouctou. L'analyse des récits des quatre voyageurs européens qui ont atteint cette ville au cours du XIXe siècle alimente une réflexion sur le problème suivant: à partir du moment où le lieu mythique apparaît aux yeux du voyageur, le mythe s'efface-t-il devant l'expérience ou subsiste-t-il sous une autre forme?

mots clés: DÉCOUVERTE, EXPLORATION, HAUT LIEU, MALI, MYTHE, TOMBOUCTOU, VOYAGE


Figurer les densités

François-Michel LETOURNEAU. La représentation du peuplement en pays pionnier: l’Amazonie brésilienne (3 fig.)

La représentation cartographique des phénomènes pionniers de l'Amazonie brésilienne se heurte à de nombreuses difficultés avec les méthodes classiques. En particulier, la maille administrative à laquelle se rapportent les statistiques est trop large pour permettre une vision adéquate. Les systèmes d'information géographique, qui permettent de manipuler les informations spatiales et en particulier de les croiser, donnent cependant de nouvelles perspectives. Nous présentons ici deux exemples, l'un concernant le calcul et la représentation des densités de population à partir d'un croisement entre la maille municipale et les surfaces défrichées et l'autre s'attachant à évaluer la corrélation entre la présence des infrastructures routières et la déforestation. Dans les deux cas, bien que sources de nouvelles questions, les cartes produites nous semblent permettre une meilleure compréhension des phénomènes pionniers, de leur ampleur et de leur localisation en Amazonie brésilienne.

mots clés: BRÉSIL, CARTOGRAPHIE, FRONT PIONNIER, MÉTHODOLOGIE, PEUPLEMENT, SIG


Écologie alpestre

Frédéric ALEXANDRE, Marianne COHEN, Alain GÉNIN, Michel LECOMPTE. Essai phytogéographique dans les Alpes occidentales, entre Rhône et Pô (1 tabl., 3 fig.)

La géographie de la flore ligneuse spontanée des Alpes est analysée le long d'un transect de 200 km entre le Vercors et la haute vallée du Pô. Le renouvellement floristique qu'entraîne l'altitude s'effectue sur un mode continu, comparable sur tous les versants observés, mais cependant pas uniforme: les changements commencent au-dessus de 1 300, et deviennent rapides au-dessus de 1 800 m, altitudes à partir desquelles s'opère une révolution floristique altitudinale. L'absence de toute expression floristique des variations de l'altitude au-dessous de 1 300 et l'uniformité corrélative de la végétation font supposer l'existence d'un seuil thermique qui, à une altitude souvent théorique de nos jours du fait de l'abaissement artificiel de la limite supérieure des forêts, marquerait la limite supérieure d'un domaine phytogéographique des plaines et basses montagnes. Étant admis qu'un second seuil thermique sépare les paysages asylvatiques de haute montagne des paysages forestiers des moyennes altitudes, trois domaines phytogéographique jalonneraient le continuum altitudinal: le premier, floristique, les deux autres seulement paysagers, puisque la flore y varie en continu avec l'altitude. Les variations de la flore sur l'ensemble de la coupe ne reflètent guère les nuances de la pluviosité: la végétation de ces Alpes occidentales médianes n'éprouverait pas de contrainte hydrique majeure.

mots clés: ALPES, CONTINUUM FLORISTIQUE, PHYTOCLIMATOLOGIE, PHYTOGÉOGRAPHIE


Christophe FLEZ, Philippe LAHOUSSE. La gestion du risque torrentiel à Serre-Chevalier: acteurs et enjeux (2 photos, 3 tabl., 6 fig.)

Depuis le milieu des années 1960, le développement de la station touristique de Serre-Chevalier (Saint-Chaffrey, Hautes-Alpes) a entraîné une extension rapide du tissu urbain. Le 9 juillet 1981, les lotissements implantés sur le cône de déjection du Verdarel vont être en partie dévastés par une lave torrentielle. La commune et les services déconcentrés de l'État s'engagent alors dans une politique de correction qui a permis de recréer rapidement un climat de confiance propice à la poursuite de l'urbanisation. Les crues catastrophiques de juillet 1995 et les nouvelles orientations de la politique nationale de prévention des risques naturels appellent toutefois à la prudence. Une zone inconstructible est imposée à la commune par le service de Restauration des terrains en montagne, mesure ressentie comme un désaveu de la politique municipale menée depuis 20 ans.

mots clés: ALPES FRANÇAISES, DISPOSITIF DE PROTECTION TORRENTIEL, LAVE TORRENTIELLE, RISQUE NATUREL


Carnet de terrain

Sébastien VELUT. Argentine, géographie d’une crise

mots clés: ARGENTINE, CRISE ÉCONOMIQUE, DISPARITÉS SPATIALES, MERCOSUR


Lectures


Dans ce numéro de l'Espace géographique, vous trouverez des comptes rendus de lecture des ouvrages suivants:

BESSE Jean-Marc (2000). Voir la Terre. Six essais sur le paysage et la géographie. Arles: Actes Sud/ENSP/Centre du Paysage, 162 p. ISBN: 2-7427-2828-7

BONNEMAISON Joël (2001). La Géographie culturelle. Paris: CTHS, 152 p. ISBN: 2-7355-0458-1

CORTÈS Geneviève (2000). Partir pour rester. Paris: IRD Éditions, coll. «À travers champs», 521 p. ISBN: 2-7099-1459-X

FRANQUEVILLE André (2000). La Bolivie d’un pillage à l’autre. Paris: PUM/IRD Éditions, coll. «Hespérides Amérique», 292 p. ISBN: 2-7099-1447-6 (Éd. de l'IRD), ISBN: 2-85816-529-7 (PUM)

GÉNEAU DE LA MARLIÈRE Isabelle, Staszak Jean-François (2000). Principes de géographie économique. Paris: Bréal, coll. «Grand Amphi-Géographie», 448 p. ISBN: 2-84291-456-2

GOELDNER-GIANELLA Lydie (2000). L’Allemagne et ses polders, Conquête et renaissance des marais maritimes. Paris: CTHS, 254 p. ISBN: 2-7355-0427-1

PUMAIN Denise, Saint-Julien Thérèse (2001). Les Interactions spatiales. Paris: Armand Colin. Coll. «Cursus», 192 p., avec la collaboration de E. Dumas et H. Mathian. ISBN: 2-200-26146-2

RIVIÈRE D’ARC Hélène, dir. (2001). Nommer les nouveaux territoires urbains. Paris: Unesco/MSH, coll. «Les mots de la ville 1», dirigée par Jean-Charles Depaule et Christian Topalov, 279 p. ISBN: 92-3-203788-2 (Unesco), ISBN: 2-7351-0915-1 (MSH)

ROSSI Georges (2000). L’ingérence écologique, Environnement et développement rural du Nord au Sud. Paris: CNRS-ÉDITIONS, coll. «Espaces et Milieux», 248 p. ISBN: 2-271-05794-9

ROUX Jean-Claude (2000). La Bolivie orientale. Confins inexplorés, battue aux Indiens et économie de pillage (1825-1992). Paris: L’Harmattan, coll. «Recherches et documents - Amérique latine», 317 p. ISBN: 2-7384-8829-3

VIEILLARD-BARON Hervé (2001). Les Banlieues: des singularités françaises aux réalités mondiales. Paris: Hachette, 288 p. ISBN: 2-01-145300-3


L'espace géographique 1/02<-->L'espace géographique 3/02

Abonnements en ligne et commandes des derniers numéros

<=Les sommaires


dernière mise à jour: 11 juin 2002