L'Espace géographique 1/07

Version sans les résumés


Mobilités

Fixes sans domicile, réflexion autour de la mobilité des SDF (1 fig., 3 encadrés, 4 tabl.)

Faisant référence à l’absence de fixité, la catégorie SDF implique l’idée de mouvement. À partir des résultats d’une étude menée en Pays de la Loire, ce texte nuance la notion d’exclusion extrême dans laquelle on projette les individus. Le SDF n’est peut être pas dépourvu de toute attache. L’ancrage géographique qui pourrait être interprété comme une immobilité handicapante peut être considéré comme une ressource et le déplacement comme source d’isolement.

mots clés: ANCRAGE, FAMILLE, FIXITÉ, MOBILITÉ, SDF


La marche en ville. Une histoire de sens

La thématique de la marche en ville occupe la littérature du XIXe siècle. Au point qu’aujourd’hui, la figure du flâneur de Benjamin domine encore nos représentations. Pour autant, si marcher en ville requiert un art du voir dont le flâneur demeure un artiste accompli, il engage aussi le corps et les sens du piéton. Le propos de cet article est de révéler cette dimension sensorielle de la marche. Il s’appuie sur une lecture des travaux récents de l’anthropologie, de la sociologie et de l’urbanisme. Décrite comme une «technique du corps», comme un «acte social ordinaire», la marche reste «l’instrument de composition de la ville». Elle demeure surtout un moyen de s’ancrer à la ville.

mots clés: CORPS, ESPACE PUBLIC URBAIN, MARCHE, PERCEPTION, PIÉTON


Des réseaux lents contre la dépendance automobile, concept et implications en milieu urbain (2 fig.)

En favorisant l’efficacité des trajets aux portées les plus longues, la métrique des réseaux routiers actuels revient à encourager l’étalement urbain et la dépendance automobile. Après avoir expliqué cette relation, nous présentons le concept de «réseaux lents» dont la métrique revient à favoriser les déplacements de courte portée. Les opportunités qu’offrent ces réseaux d’être un levier de lutte contre l’étalement urbain et la dépendance automobile sont ensuite discutées. Enfin sont présentées les mesures nécessaires pour accompagner la transition entre le système territorial actuel et le système, à nouveau basé sur la proximité physique, qu’induirait la mise en place des réseaux lents.

mots clés: DÉPENDANCE AUTOMOBILE, MÉTRIQUE LENTE, PARTAGE MODAL, RÉSEAUX VIAIRES


Gestion de la nature

Entre surfréquentation et sanctuarisation des espaces littoraux de nature (1 fig.)

Cet article propose des éléments de réflexion sur les enjeux de l’ouverture au public des sites naturels littoraux. Bien que l’accueil du public soit un principe généralement admis en France, le succès que connaissent ces sites fait craindre des risques de dégradation. Il convient dès lors de définir les enjeux de la gestion des sites. La préservation de la biodiversité pour les générations futures en est certainement un, mais l’intérêt général ne peut se résumer à ce seul objectif. L’ouverture au public, encadrée, raisonnée, modulable, peut aussi, par l’appropriation de ce patrimoine, devenir une garantie de préservation durable.

mots clés: BIODIVERSITÉ, DUNES, LITTORAL, PATRIMOINE NATUREL, OUVERTURE AU PUBLIC, RELATIONS HOMMENATURE


Pour la gestion renouvelée du bois dans les cours d’eau français (4 fig., 2 photos)

La montée de nouvelles préoccupations concernant le bois en rivière est analysée comme procédant de la négligence de l’entretien des cours d’eau français, ainsi que du reboisement spontané des marges fluviales. Les bois flottants sont une source de nuisances, mais leurs bienfaits écologiques sont aujourd’hui également démontrés. La législation et l’environnement socioculturel demeurent des freins à un renouveau de leur gestion. Cette étude montre que le bois mort reste négativement valorisé dans l’imaginaire collectif. Il importe d’en prendre conscience lorsque des décisions dites rationnelles doivent être prises en matière de gestion des rivières aménagées.

mots clés: BOIS FLOTTANTS, COURS D’EAU, ENTRETIEN, ÉVALUATION, PERCEPTION


Mobiliser pour la nature, ou la construction et la disparition du local

Cet article problématise la notion de «local» dans le contexte de la mondialisation. Fondé sur les politiques de conservation de la biodiversité en Afrique australe, il montre que la construction d’une «communauté locale» institutionnalise une situation sans rationalité économique locale, pourtant au fondement des politiques participatives. Plus fondamentalement, il montre que les processus de mobilisation en faveur de la nature présentent de fortes convergences avec les dynamiques capitalistes globales quand elles investissent l’immatériel et font disparaître les frontières entre travail et vie privée. La mobilisation apparaît à ce titre comme un concept susceptible d’invalider la notion de «local».

mots clés: AFRIQUE AUSTRALE, CONSERVATION, LOCAL, MOBILISATION, PARTICIPATION


Figures de la géographie

Un libéral dans un blanc de la science: Émile Levasseur et la géographie (1 encadré)

Les années 1870 sont un repère pour l’histoire de la géographie française. Néanmoins, elles ne constituent pas un «point origine». L’étude du parcours intellectuel d’Émile Levasseur en témoigne. Ce savant polygraphe, issu du réseau libéral, a participé de la reconnaissance de la géographie. Il a mis en évidence son utilité pour les élèves et pour les acteurs de la mise en valeur économique de la planète. Il a porté un projet de rénovation des programmes scolaires et défini le champ de la géographie économique. Ainsi, il a participé aux nouvelles orientations de la géographie et à la mise en place des structures d’enseignement supérieur dont bénéficieront les géographes vidaliens.

mots clés: GÉOGRAPHIE ÉCONOMIQUE, GÉOGRAPHIE SCOLAIRE, HISTOIRE DE LA GÉOGRAPHIE, LEVASSEUR, LIBÉRALISME


Lectures


Dans ce numéro de l'Espace géographique, vous trouverez des comptes rendus de lecture des ouvrages suivants:

JOLLIVET M. (dir.) (2001) Le Développement durable, de l’utopie au concept: de nouveaux chantiers pour la recherche. Paris: Elsevier, coll. «NSS», 288 p. (Guy Baudelle, université de Rennes II) ISBN: 2-84299-335-7

MATHIEU N., GUERMOND Y. (éd.) (2005) La Ville durable, du politique au scientifique. Cemagref Éditions, CIRAD, IFREMER, INRA Éditions, coll. «Indisciplines», 285 p. (Guy Baudelle, université de Rennes II) ISBN: 2-7380-1202-7

VANDERMOTTEN C. (dir.) (2002) Le Développement durable des territoires. Bruxelles: éditions de l’Université de Bruxelles, coll. «Aménagement du territoire et environnement», 231 p. (Guy Baudelle, université de Rennes II) ISBN: 2-8004-1300-X

DA CUNHA A., RUEGG J. (dir.) (2003) Développement durable et aménagement du territoire. Lausanne: Presses polytechniques et universitaires romandes, 350 p. (Guy Baudelle, université de Rennes II) ISBN: 2-88074-522-5

PAULET J.-P. (2005) Le Développement durable. Paris: Ellipses, coll. «Transversales Débats», 189 p. (Guy Baudelle, université de Rennes II) ISBN: 2-7298-1914-2

DUREAU F., BARBARY O., GOUËSET V., PISSOAT O. (2004). Villes et sociétés en mutation. Lectures croisées sur la Colombie. Paris: Anthropos, coll. «Villes», 370 p. (Jean-Paul Deler, CNRS Bordeaux) ISBN: 2-7178-4755-3


L'espace géographique 4/06<-->L'espace géographique 2/07

Abonnements en ligne et commandes des derniers numéros

<=Les sommaires


dernière mise à jour: 29 mars 2007