L’Espace géographique 3/13

EG 3/13

Version sans les résumés


Nouveaux patrimoines naturels

Christine BOUISSET, Isabelle DEGRÉMONT. La patrimonialisation de la nature: un processus en renouvellement


«Half the park is after dark». Les parcs et réserves de ciel étoilé: nouveaux concepts et outils de patrimonialisation de la nature (2  photos, 2  tabl.)

Il existe aujourd'hui dans le monde 44 parcs et réserves de ciel étoilé labellisés sous les appellations anglophones «dark sky park», «dark sky reserve» ou «starlight reserve». Très rarement créés ex-nihilo, ces parcs et réserves sont le plus souvent délimités dans le périmètre d'espaces déjà protégés (monument naturel, parc national, réserve de biosphère…) dont ils élargissent la portée des mesures de protection pour y inclure le ciel étoilé et l'environnement nocturne. Leur création illustre l'émergence de nouvelles formes de protection et de mise en valeur du patrimoine naturel dont les concepts se diffusent assez rapidement dans les pays européens.

mots clés: CIEL ÉTOILÉ, PARC, POLLUTION LUMINEUSE, RÉSERVE, WILDERNESS


Patrimonialiser la nature abiotique ordinaire. Réflexions à partir des Pays de la Loire (France)(4  fig.)

Cet article s’intéresse aux nouveaux regards patrimoniaux portés sur la nature abiotique (géologique et géomorphologique) dans un contexte régional ligérien associé à des paysages dont la topographie de «pays plat» les qualifie parfois d’«ordinaires». Trois études de cas jalonnent la réflexion: les marais briérons et les Alpes mancelles, intégrés à des parcs naturels régionaux, mettent en évidence l’importance de la convergence des regards scientifiques et institutionnels dans l’attribution de valeurs patrimoniales ; les actions des associations oeuvrant sur le littoral vendéen dans le cadre de sorties pédagogiques montrent que si les regards savants sont indispensables à l’émergence patrimoniale, ils sont aussi efficacement relayés par ces structures.

mots clés: NATURE ORDINAIRE, PATRIMOINE GÉOMORPHOLOGIQUE, PAYS DE LA LOIRE, PROCESSUS DE PATRIMONIALISATION


Patrimoine des paysages de grandes cultures: la Plaine de Versailles et son «association patrimoniale» (3  fig.)

L’agriculture céréalière intensive, dans le cas de la Plaine de Versailles, a pris récemment toutes les caractéristiques d’un bien commun paysager. Le travail présenté insiste surtout sur les nouvelles représentations émergeant depuis les années 1970 en matière de paysage agricole, et en particulier sur trois processus: celui des politiques d’aménagement du territoire; celui d’une demande sociale, de désir d’agriculture multiforme; celui d’une naturalisation de ces espaces agricoles, entre valeurs écologiques et pratiques sociales de nature. Au final, on assiste bien à une création paysagère hors du cadre du château de Versailles, porteuse de projets pour une requalification du cadre de vie des habitants de ce territoire périurbain.

mots clés: AGRICULTURE, NATURALISATION, PAYSAGE, PÉRIURBAIN, TERRITORIALISATION, VERSAILLES


Patrimonialiser la nature et les paysages: contradictions et paradoxes au sujet des épis de la Loire armoricaine (2  fig., 4  photos)

Dans le lit apparent de la Loire entre Angers et Nantes, 700 «épis» destinés à améliorer la navigation ont été implantés au début du XXe siècle. Ces ouvrages sont aujourd’hui accusés d’être en partie responsables de l’abaissement de la ligne d’eau et de ses effets sur le recul de la biodiversité et sur la stabilité des ouvrages d’art. En vue de restaurer la morphologie du fleuve et les milieux humides qui lui sont associés, une opération de remodelage des épis a été lancée en 2009 sur un tronçon d’une dizaine de kilomètres. Cette action a été engagée par Voies navigables de France dans le cadre du Plan Loire Grandeur Nature. Le déclassement des épis de navigation et leur remodelage – qui amorce peut-être à plus long terme une politique de déconstruction des ouvrages – sont-ils susceptibles d’enclencher un nouveau regard patrimonial sur ces objets spécifiques de la Loire armoricaine?

mots clés: ÉPI, MODÈLE DE PERCEPTION, REPRÉSENTATION PAYSAGÈRE, VALEUR PATRIMONIALE


L’Europe ensauvagée: émergence d’une nouvelle forme de patrimonialisation de la nature? (1  encadré, 1  fig., 1  tabl.)

Cet article constitue une mise au point sur les actions de patrimonialisation de la nature qui valorisent l’imaginaire du sauvage, prônent la préservation de la spontanéité des processus biophysiques et la reconquête d’espaces à haut niveau de naturalité. Il s’agit, à partir de cette synthèse, d’évaluer le degré de filiation entre la notion de wilderness nordaméricaine et l’idée récente de nature sauvage européenne. Nous analysons ici le mouvement de promotion de la wilderness à l’européenne: acteurs clés, modes d’actions. Nous nous interrogeons sur l’intégration politique de la construction idéelle de la nature sauvage européenne et la stratégie de reconquête de grands espaces sauvages.

mots clés: EUROPE, NATURALITÉ, NATURE, PATRIMONIALITÉ, PRÉSERVATION, SAUVAGE


Inégalités économiques et effets de voisinage

Pour une approche géographique de la convergence. Les inégalités régionales dans l’Union européenne et leur évolution (1  encadré, 4  fig.)

L’objectif de cet article est de poser les fondements conceptuels et méthodologiques pour une théorie de la convergence économique. La prise en compte de la dimension spatiale dans l’évaluation de la convergence constitue de ce point de vue une perspective intéressante dans le champ de la géographie. L’indice de convergence économique locale proposé permet de mesurer les processus simultanés de convergence et de divergence économique qui s’opèrent dans l’Union européenne. En comparant les deux périodes 1995-2000 et 2000-2006 sur l’ensemble des régions européennes au niveau NUTS 2-3, il apparaît des situations de régions qui ont évolué de manière favorable ou défavorable d’un point de vue économique. La structuration spatiale de ces phénomènes de convergence et de divergence économique locale est très marquée et traduit une véritable géographie de l’évolution des inégalités régionales dans l’Union européenne.

mots clés: ANALYSE SPATIALE, CONVERGENCE, CROISSANCE RÉGIONALE, DISPARITÉ RÉGIONALE, UNION EUROPÉENNE


Lectures


Dans ce numéro de l’Espace géographique, vous trouverez le compte rendu de lecture de l’ouvrage suivant:

MARCUS J., SABLOFF J.A. (eds)(2008). The Ancient City. New Perspectives on Urbanism in the Old and New World. Santa Fe: School for Advanced Research Press, coll. «A School for Advanced Research Resident Scholar Book», 405 p. (Denise Pumain, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) ISBN: 978-1-934691-02-1

FERRIER J.-P. (2013). La Beauté géographique, ou la métamorphose des lieux. Paris: Economica, 132 p. (Yves Guermond, université de Rouen) ISBN: 978-2-7178-6558-5


L’espace géographique 2/13<-->L'espace géographique 4/13

Abonnements en ligne et commandes des derniers numéros

<=Les sommaires


dernière mise à jour: 18 décembre 2013