L’Espace géographique 1/14

EG 1/14

Version sans les résumés


Territoire de minorités

Le territoire impossible des populations tribales du parc national Sanjay Gandhi (Mumbai, Inde) (3  fig., 3  tabl.)

Le parc national Sanjay Gandhi (sgnp), géré comme une natureforteresse, abrite un effectif résiduel de populations tribales ou Adivasis. Nous retraçons ici les étapes du processus d’exclusion des Adivasis de la forêt dans la région de Mumbai depuis le xixe siècle, puis nous élaborons un diagnostic des conflits sociospatiaux actuels autour du Parc à partir de questionnaires et d’enquêtes auprès d’acteurs du territoire. La création du sgnp s’avère n’être que la dernière déclinaison historique d’un processus d’exil à la fois géographique et identitaire des Adivasis qui, depuis au moins deux siècles, ont été otages de la sylviculture, de l’urbanisation puis de la biodiversité.

mots clés: CONFLIT ENVIRONNEMENTAL, ÉCOLOGIE POLITIQUE, INDE, MINORITÉ ETHNIQUE, MOYEN DE SUBSISTANCE, MUMBAI, PARC NATIONAL URBAIN


Gestion des risques côtiers

Plonevez-les-Flots: un territoire fictif pour souligner les dilemmes des élus locaux face à la gestion des risques côtiers (3  fig.)

Les maires des communes littorales exposées aux risques côtiers d’érosion et de submersion se trouvent aujourd’hui confrontés à une complexité grandissante, entre leurs obligations et responsabilités face à la sauvegarde de la population et des biens et leur volonté de développement économique et social. Ils doivent se référer à une multitude de textes et outils qui se sont multipliés à la suite à l’événement dramatique de la tempête Xynthia en 2010. Cet article propose une double vision de juriste et de géographe pour analyser une situation complexe, marquant parfois une déconnexion entre un niveau politique d’aménagement du littoral et un niveau local confronté aux contraintes du terrain et aux jeux des acteurs.

mots clés: ÉROSION, INTERDISCIPLINARITÉ, RÈGLEMENTATION, RISQUE CÔTIER, SUBMERSION


Processus de diffusion

Les dynamiques d’un système d’innovation à travers le prisme des diffusions spatiales. Le cas de l’anacarde au Sud-Ouest du Burkina Faso (5  fig., 3  tabl.)

Le système d’innovation est un concept clé pour l’analyse des changements socio-techniques qui renvoie à une structure et à des fonctions qui contribuent à développer et à diffuser l’innovation. Cet article propose une approche originale d’analyse d’un système d’innovation au travers des processus de diffusion spatiale d’un produit agricole : l’anacarde (noix de cajou). Les formes et les vitesses de propagation des vergers d’anacardiers sont analysées et mises au regard de la structure et des fonctions du système d’innovation. Les résultats montrent que la mesure du processus de diffusion spatiale permet de révéler les types de réseaux, la force des liens entre les acteurs et d’identifier les dysfonctionnements du système.

mots clés: ANACARDE, ANALYSE FONCTIONNELLE, BURKINA FASO, DIFFUSION SPATIALE, SYSTÈME D’INNOVATION


Les controverses de L’Espace géographique

Les effets structurants des infrastructures de transport

Jean-Marc OFFNER. Les effets structurants du transport: vingt ans après

Francis BEAUCIRE. De l’effet structurant… au projet structuré

Marie DELAPLACE. Dessertes ferroviaires à grande vitesse: des effets structurant toujours… la pensée et l’action publique

Antoine FRÉMONT. Au-delà du mythe, les transports: un levier pour des projets de territoires?

Olivier NINOT. À propos des relations entre transports, territoire et développement

Anne BRETAGNOLLE. Les effets structurants des transports, une question d’échelles?

Denise PUMAIN. Les effets structurants ou les raccourcis de l’explication géographique


Les mots de la géographie

Enracinement – Ancrage – Amarrage : raviver les métaphores

La littérature académique de langue française fait un usage très abondant des notions d’ancrage et d’enracinement quand elle traite de l’habiter et des pratiques résidentielles. Si l’origine métaphorique de ces notions est parfois rappelée, sinon exploitée, par les auteurs qui y ont recours, elle est souvent passée sous silence. Cet article propose de raviver la dimension métaphorique de ces notions, en les complétant de deux autres – mouillage et amarrage – dans une double intention : d’une part, en montrant qu’en les prenant au sérieux, il est possible de leur faire désigner différents types de rapport aux lieux qui exploitent directement les images sous-jacentes ; d’autre part, en rappelant que ces images participent d’une poétique du savoir qui distille des effets de vérité dont les motivations sont à rechercher dans les options épistémologiques majeures adoptées.

mots clés: ANCRAGE, ENRACINEMENT, HABITER, MÉTAPHORE, POÉTIQUE


Géo-humeur

Le réchauffement climatique: l’instrumentalisation des îles

Les îles fascinent les continentaux. C’est dans ce contexte que nous analysons le débat actuel sur les conséquences du réchauffement climatique et démontrons l’instrumentalisation des petits États insulaires par une coalition hétéroclite d’experts, d’activistes, de journalistes, de célébrités ou d’hommes politiques. Le spectre de la montée du niveau de la mer et de la possible disparition de ces îles, avec son lot de « réfugiés climatiques », devient une véritable rente pour des États insulaires se posant en victime du développement dans le dessein d’obtenir des compensations. Pour terminer, nous nous focalisons sur les cas des Maldives et du Tuvalu, exemplaires d’une habile mise en scène médiatique.

mots clés: DISCONTINUITÉ, ÉCOLOGIE POLITIQUE, ÎLE, RÉCHAUFFEMENT PLANÉTAIRE, RÉFUGIÉ CLIMATIQUE


L’écho des images

Jean-Paul DELER. L’isthme des champs de glaces de Patagonie (1  photo)


Lectures


Dans ce numéro de l’Espace géographique, vous trouverez le compte rendu de lecture de l’ouvrage suivant:

PELLETIER P. (2013). Géographie et anarchie: Élisée Reclus, Pierre Kropotkine, Léon Metchnikoff et d’autres. Paris: Éditions Tec & Doc, Lavoisier, 230 p. (François Walter, université de Genève) ISBN: 978-2-915514-31-5

DONADIEU P. (2012). Sciences du paysage, entre théories et pratiques. Paris: Éditions Tec & Doc, Lavoisier, 230 p. (Hélène Douence, université de Pau et des Pays de l’Adour) ISBN: 978-2-7430-1405-6

LACQUEMENT G., MARTIN BORN K., VON HIRSCHHAUSEN B. (2012). Réinventer les campagnes en Allemagne. Paysage, patrimoine et développement rural. Lyon: ENS Éditions, 280 p. (Violette Rey, École normale supérieure de Lyon) ISBN: 978-2-84788-365-7

KRESL P.K., IETRI D. (2012). European Cities and Global Competitiveness. Strategie for Improving Performance. Cheltenham, Northampton: Edward Elgard, 318 p. (Guy Baudelle, université de Rennes 2) ISBN: 978-0-85793-828-2

REIGNER H., BRENAC T., HERNANDEZ F. (2013). Nouvelles idéologies urbaines. Dictionnaire critique de la ville mobile, verte et sûre. Rennes: Presses universitaires de Rennes, coll. «Espace et territoires», 178 p. (Guy Baudelle, université de Rennes 2) ISBN: 978-2-7535-2721-8


L’espace géographique 4/13<-->L'espace géographique 2/14

Abonnements en ligne et commandes des derniers numéros

<=Les sommaires


dernière mise à jour: 16 mai 2014