L'Espace géographique 3/05

Version sans les résumés


Île-de-France

Les évolutions récentes de la division sociale de l’espace francilien: Observation des discontinuités structurelles par l’analyse discriminante (1 tabl., 5 fig.)

Lorsque l’on cherche à comprendre comment a évolué la division sociale de l’espace résidentiel francilien entre 1990 et 1999, on est confronté au problème de la mesure des discontinuités. Pour mesurer la brutalité du changement social dans l’espace, on propose une démarche combinant le lissage et l’analyse discriminante. D’après les données utilisées (catégories socioprofessionnelles des recensements 1990 et 1999 de l’INSEE à l’échelon du quartier IRIS), on remarque une grande compacité des deux espaces socialement opposés, compacité tendant à se renforcer par la coalescence des petits pôles existants. La cartographie montre également une très nette tendance au renforcement, à la linéarisation des discontinuités circonscrivant les espaces globalement les moins favorisés. À l’opposé, les discontinuités que l’on pouvait observer aux bords des espaces les plus favorisés ont connu des évolutions diverses entre 1990 et 1999.

mots clés: ANALYSE DISCRIMINANTE, DISCONTINUITÉ, ÎLE-DE-FRANCE, MÉTHODOLOGIE, SÉGRÉGATION


Mondialisation

Allen J. SCOTT, Frédéric LERICHE. Les ressorts géographiques de l’économie culturelle: du local au mondial (5 fig.)

L’article débute par une définition de l’économie culturelle. La croissance récente et rapide des industries fondées sur des produits culturels dans les grands pays capitalistes est mise en évidence. Nous cherchons à identifier les facteurs de localisation de ces industries, et nous en déduisons une classification fonctionnelle des types d’agglomérations spatiales auxquels ils donnent naissance. Les dynamiques internes et les capacités créatives de ces agglomérations sont alors décryptées. Nous avançons ensuite l’idée que les logiques du développement de ces industries conduisent à l’avènement d’un paysage culturel global de plus en plus polycentrique, mais que cette évolution s’effectue aux dépens des formes culturelles plus traditionnelles (non commerciales). Nous terminons en soulignant les enjeux d’ordre politique que la question soulève tant en ce qui concerne le développement économique local que, plus généralement, la promotion de la culture.

mots clés: CROISSANCE URBAINE, DISTRICT INDUSTRIEL, ÉCONOMIE CULTURELLE, MONDIALISATION POLITIQUE CULTURELLE, PROMOTION URBAINE


Évolutions agricoles et territoires

Denis GAUTIER, Guy-Florent ANKOGUI-MPOKO, Frédéric RÉOUNODJI, Aboubakar NJOYA, Christian SEIGNOBOS. Agriculteurs et éleveurs des savanes d’Afrique centrale: de la coexistence à l’intégration territoriale (5 fig.)

En zone de savanes d’Afrique centrale cohabitent des communautés ayant pour activité principale l’agriculture et d’autres l’élevage. La sédentarisation de l’une et l’autre activité conduisent de façon pl us ou moins poussée à leur «intégration» réciproque, qui a la faveur du Développement et de l’Administration. Cette intégration progressive des activités, les agriculteurs pratiquant de l’élevage et les éleveurs de l’agriculture, ne signifie pas pour autant qu’il y ait intégration territoriale ou sociale. L’analyse de territoires villageois en Centrafrique, au Tchad et au Cameroun, permet de discuter de l’intégration territoriale entre élevage et agriculture quand ces deux activités sont encore accomplies de façon dominante par deux communautés distinctes. Les intégrations les plus poussées s’observent lorsqu’un village d’éleveurs s’est installé, à la suite de bonnes relations communautaires, à côté d’un village d’agriculteurs et que leurs territoires s’interpénètrent selon des règles admises par les communautés locales. Les moins bonnes intégrations s’observent lorsqu’il y a eu tentative extérieure de mise en ordre territoriale de la cohabitation entre éleveurs et agriculteurs. L’analyse met ainsi en évidence l’importance de la dimension territoriale dans le processus d’intégration entre agriculture et élevage en zone de savanes d’Afrique centrale.

mots clés: AFRIQUE, AGRICUTURE, COEXISTENCE, ÉLEVAGE, INTÉGRATION TERRITORIALE, SAVANE


Yves POINSOT. Les incidences territoria les de la «mise en normes» des activités agricoles: un cas vosgien (2 tabl., 1 fig.)

La dépopulation agricole touche les versants vosgiens, hier très peuplés, avec une vigueur particulière. Elle intervient dans un contexte d’encadrement réglementaire croissant de l’élevage laitier. L’examen détaillé des mécanismes d’abandon-reprise des exploitations et des parcelles au cours des années 1950-1980 montre que leur géographie n’est pas commandée par des qualités topographiques mais principalement par le calendrier des abandons-reprises dans le cadre de quartiers ruraux. Depuis 1980, les transformations du tissu agricole obéissent en revanche à des stratégies suscitées par les réglementations agricoles et environnementales qui corsètent les exploitations d’un faisceau de contraintes nouvelles. Elles conduisent certains quartiers désertifiés par le dépeuplement des décennies antérieures à retrouver une attractivité agricole pour les exploitants des vallées attirés par une course aux subventions. L’évolution agricole des territoires vosgiens devenant aberrante aux yeux des résidents et des élus, elle remet en cause la conception territoriale des politiques publiques agro-environnementales.

mots clés: CALENDRIERS SUCCESSORAUX, DÉPRISE AGRICOLE, ENVIRONNEMENT, NORMES SPATIALISÉES, VOSGES


Lydie GOELDNER-GIANELLA, Christophe IMBERT. Représentations sociales des marais et dépoldérisation: le cas d’un marais breton (4 fig.)

En Europe occidentale, la poldérisation agricole a cessé depuis une à deux décennies et l’on expérimente les premiers retours à la mer des polders, à des fins écologiques. Or les connaissances actuelles sont très insuffisantes sur le plan des techniques et des impacts de ces dépoldérisations comme sur celui des représentations et des résistances sociales qu’elles engendrent. Cet article présente une enquête réalisée dans un marais lagunaire de Bretagne, auprès de 220 personnes. Celle-ci met en évidence l’importance des opinions incertaines ou contradictoires émises à l’égard d’un projet de dépoldérisation, relie cette hésitation au manque de connaissances de la société sur l’environnement des marais, et plus encore sur les impacts d’une dépoldérisation, et confirme ce manque de connaissances par le fait qu’un marais serait davantage perçu comme un paysage que comme un milieu.

mots clés: DÉPOLDÉRISATION, MARAIS MARITIME, PAYSAGE, PERCEPTION, USAGES


Ouverture

Francis ROUSSEAUX. Parcours chorégraphique dans l’espace a-touristique de la baie de Tunis

Il y a des lieux que nous aimons plus que d’autres. Qui n’a fait l’expérience de se sentir inspiré par un site et écrasé par un autre, exalté par certains rivages ou abattu par d’autres? Ce phénomène fait tellement partie de notre existence qu’on ne cherche jamais à comprendre pourquoi il est si insistant : on se contente en général de l’enregistrer quand il se manifeste et d’en tirer parti autant que possible, en fréquentant de façon privilégiée nos lieux d’élection et en évitant les autres. Dans cet article, les choses sont pour une fois envisagées autrement, avec le parti pris d’aborder directement une question rarement posée : pourquoi en est-il ainsi? Parmi les lieux où j’aime à me trouver, la baie de Tunis tient une place à part. Je me suis longtemps contenté de cette évidence. Mais aujourd’hui, j’aimerais élucider pourquoi j’aime la baie de Tunis.

mots clés: LIEU, MÉDITERRANÉE, NAGE, PAYSAGE, SINGULARITÉ, TUNISIE


Carnet de terrain

Sans le Tarim (1 fig., 5 photos)

La surexploitation du Tarim met en danger l’écosystème du huyang (Populus diversifolia) dans la zone de protection écologique de son cours moyen. On met en doute l’efficacité de cette «protection», qui a conduit à la «migration écologique» imposée à la population de Caohu.

mots clés: CHINE, DÉSERT, ÉCOSYSTÈMES, HUYANG, MIGRATION, OASIS, TARIM


Lectures


Dans ce numéro de l'Espace géographique, vous trouverez des comptes rendus de lecture des ouvrages suivants:

BIDOU-ZAHARIANSEN Catherine dir., HIERNAUX-NICOLAS Daniel, RIVIÈRE D’ARC Hélène (2003). Retours en ville, des processus de «gentrification» urbaine aux politiques de «revitalisation» des centres. Paris: Descartes et Cie, 268 p. (par Claude BATAILLON, CNRS, Toulouse) ISBN: 2-84446-045-3

BRADY Joseph and SIMMS Anngret, eds (2001). Dublin through Space and Time. Dublin: Four Courts Press, 394 p. (par Hugh CLOUT, University College, London) ISBN: 1-85182-610-6 (rel.) ISBN: 1-85182-641-6 (br.)

BRIDEL Laurent (2002). Manuel d’aménagement du territoire. Genève: Georg, 384 p. (par Jean-Paul FERRIER, UMR ESPACE 6012, Aix-Marseille) ISBN: 2-8257-0798-8

CARON Patrick, SABOURIN Éric, coord. (2001). Paysans du sertão, mutation des agricultures familiales dans le Nordeste du Brésil. Montpellier: Cirad/Embrapa, 244 p. (par Hervé THÉRY, CNRS CREDAL, São Paulo) ISBN: 2-87614-449-2

COHEN Marianne, DUQUÉ Ghislaine (2001). Les Deux Visages du sertão, stratégies paysannes face aux sécheresses (Nordeste, Brésil). Paris: IRD Éditions, 388 p. (par Hervé THÉRY, CNRS CREDAL, São Paulo) ISBN: 2-7099-1468-9

DEHOUVE Danièle (2001). Ensayo de geopolítica indígena — los municipios tlapanecos. México DF: CIESAS-CEMCA/Miguel Angel Porrua, 312 p. (par Claude BATAILLON, CNRS, Toulouse) ISBN: 970-701-164-5

DUROUSSET Éric (2001). À qui profitent les actions de développement? La parole confisquée des petits paysans (Nordeste, Brésil). Paris: L’Harmattan, 117 p. (par Hervé THÉRY, CNRS CREDAL, São Paulo) ISBN: 2-7475-1019-0

LANDY Frédéric (2002). L’Union Indienne. Nantes: Éditions du Temps, coll. «Une Géographie», 287 p. (par Sébastien OLIVEAU, Équipe PARIS, UMR Géographie-Cités) ISBN: 2-84274-199-4

MCMANUS Ruth (2002). Dublin 1910-1940: shaping the city and the suburbs. Dublin: Four Courts Press, 504 p. (par Hugh CLOUT, University College, London) ISBN: 1-85182-712-9

PRUNTY Jacinta (1999). Dublin Slums 1800-1925: a study in urban geography. Dublin: Irish Academic Press, 366 p. (par Hugh CLOUT, University College, London) ISBN: 0-7165-2538-0 (rel.) ISBN: 0-7165-2690-5 (br.)

WHELAN Yvonne (2003). Reinventing Modern Dublin: streetscape, iconography and the politics of identity. Dublin: University College Dublin Press, 318 p. (par Hugh CLOUT, University College, London) ISBN: 1-900621-86-X (br.) ISBN: 1-900621-85-1 (rel.)


L'espace géographique 2/05<-->L'espace géographique 4/05

Abonnements en ligne et commandes des derniers numéros

<=Les sommaires


dernière mise à jour: 27 septembre 2005