L’Espace géographique 3/14

EG 3/14

Version sans les résumés


La géographie économique: nouveaux enjeux?

Isabelle GÉNEAU DE LAMARLIÈRE. La géographie économique contemporaine: entre fragmentations et recompositions


Esquisse d’une géographie économique territoriale

L’article se propose de montrer l’émergence des processus de création de dynamiques territoriales à travers notamment l’apparition de différentes formes de «clusters». Cette émergence révèle des changements profonds du rapport entre géographie et économie. Une dimension «mésoéconomique», qui n’est ni micro, ni macro, rend compte de l’auto-organisation d’acteurs ancrés dans leur contexte géographique. Le fait que ce contexte puisse interférer avec la valeur de ce qui y est produit constitue un changement majeur. La rencontre entre les territoires et les processus de production et de consommation nous semble pouvoir ouvrir de nouvelles perspectives pour la géographie économique.

mots clés: CLUSTER, GÉOGRAPHIE ÉCONOMIQUE, MÉSO-ÉCONOMIE, TERRITOIRE


Villes et régions du capitalisme cognitif et culturel

Allen J. Scott est professeur de géographie à l’université de Californie à Los Angeles. Il a publié en 2012, A World in Emergence: Cities and Regions in th 21st Century, où il tente d'appréhender d'une manière renouvelée la très forte croissance métropolitaine de la dernière décennie, qu’il qualifie de troisième vague d’urbanisation, et les recompositions régionales qui y sont associées. Il a accepté de répondre aux questions de l’Espace géographique portant sur la dimension économique des thèses défendues dans cet ouvrage.


Les réseaux globaux de production dans la finance. L’exemple du secteur des fonds de placement au Luxembourg (2 fig.; 2 tables)

Cet article analyse la structure du centre financier luxembourgeois, avec une attention particulière portée au secteur des fonds de placement et en recourant à l’approche par les réseaux globaux de production. L’étude tente d’identifier et d’analyser les moteurs de son développement et les principaux processus de sa structuration, comme les relations de pouvoir entre acteurs. Elle plaide également pour le développement d’échanges fructueux avec les approches conceptuelles de disciplines connexes. Cette recherche montre, en premier lieu, que l’application à la finance de l’approche par les réseaux globaux de production permet de mieux comprendre le tissu social des relations de sociétés à sociétés et de sociétés à institutions. Elle insiste par ailleurs sur le bénéfice que pourrait tirer l’analyse conceptuelle des réseaux globaux de production du développement et de l’approfondissement de travaux empiriques sur le secteur financier. Ils mettent en évidence la résilience d’économies financières locales bien intégrées à l’échelle mondiale.

mots clés: APPROCHE PAR LES RÉSEAUX, CAPITAL SOCIAL, GÉOGRAPHIE ÉCONOMIQUE, FOND DE PLACEMENT, RÉSEAU GLOBAL DE PRODUCTION


État-nation

L’État-nation comme mythe territorial de la construction européenne

Le concept de l’État-nation dans le discours sur la construction européenne a une fonction mythique. Ce mythe masque que l’Union européenne est avant tout une expérience spatiale. En effet, elle repose sur la circulation et la mobilité; et son ressort est un processus de mutualisation de souveraineté et de territoire. Dans les faits, c’est un très riche répertoire géohistorique de régimes de souveraineté et de territorialité qui rend possible cette expérience inédite. L’équation Européens = État-nation fait écran à son appropriation. Démythifier la place de l’État-nation comme territoire des Européens par excellence contribue à la compréhension de ce que les Européens construisent et à leur projection dans l’avenir.

mots clés: ÉTAT-NATION, EUROPE, SOUVERAINETÉ, TERRITOIRE, UNION EUROPÉENNE


Les États-nations de l’espace eurasiatique issus d’empire, de cités-États, d’États-mandala: que doivent-ils au modèle européen occidental?

L’État-nation occidental, fondé à l’époque moderne sur une citoyenneté démocratique ou sur un ethnonationalisme, s’est répandu dans l’Europe centrale, balkanique et dans le monde à la chute des empires multi-ethniques puis des empires coloniaux. Ces Étatsnations sont issus d’anciens empires (Iran, Chine et Viêt-nam) ou d’Étatsmandalas précoloniaux (Asie du Sud-Est). Ces structures étatiques préexistantes ne se sont transformées en États-nations qu’à la suite d’une domination coloniale ou d’une forte influence occidentale réformatrice et modernisatrice. Leur expansion sous leur forme ethnonationale s’est parfois faite dans la violence (Turquie, États balkaniques), provoquant l’apparition de minorités nationales pouvant revendiquer la création de leur propre État-nation.

mots clés: CITÉ-ÉTAT, EMPIRE, ÉTAT-MANDALA, ÉTAT-NATION, ÉTAT-TERRITORIAL, PÉRIODE PRÉCOLONIALE, PÉRIODE POSTCOLONIALE


Géographie et droit

Disperser, confiner ou recycler? Droit, modes de gestion et circulations spatiales des déchets faiblement radioactifs en France (3  fig.)

Les déchets radioactifs de faible activité sont soumis aujourd’hui à un impératif de «gestion». En mobilisant un cadre théorique entre la géographie et le droit, l’article montre que cette gestion en France est actualisée par un «dispositif géo-légal» – un ensemble de normes juridiques qui vise à contrôler la circulation spatiale des matières. En analysant l’émergence et le fonctionnement de ce dispositif, nous nous interrogeons sur la productivité spatiale des dispositifs normatifs de gestion des choses. Nous montrons que le dispositif crée des tensions liées à ses conséquences matérielles (la saturation des sites de stockage) et à son coût, compromettant ainsi sa stabilité.

mots clés: DÉCHET RADIOACTIF, GÉOGRAPHIE DU DROIT, GESTION, INDUSTRIE NUCLÉAIRE, RECYCLAGE


Lectures


Dans ce numéro de l’Espace géographique, vous trouverez le compte rendu de lecture de l’ouvrage suivant:

DARDEL É. (2014). Écrits d’un monde entier. Édition établie et présentée par Alexandre Chollier avec la collection d’Éric Waddell. Genève: Éditions Héros-Limite, coll. «Géographie(s)»,407 p. (François Walter, université de Genève) ISBN: 978-2-940517-05-3

GAUTIER DALCHE P. (dir.)(2013). La Terre. Connaissance, représentations, mesure au Moyen Âge. Turnhout: Éditions Brepols, coll. «L’atelier du médiéviste», n° 13, 710 p. (Christian Grataloup, université Paris 7-Diderot) ISBN: 978-2-503-54753-4

CATTARUZZA A. (2014). Atlas des guerres et des conflits. Un tour du monde géopolitique. Paris: Autrement, coll. «Atlas Monde», 96 p. (Yann Richard, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) ISBN: 978-2-7467-3558-3

MARGÉTIC C., BERMOND M., JOUSSEAUME V., MARIE M. (coord.)(2014). Atlas des campagnes de l’Ouest. Rennes: Presses universitaires de Rennes, coll. «Espace et territoires», 299 p. (Guy Baudelle, université de Rennes 2) ISBN: 978-2-7535-3373-8


L’espace géographique 2/14<-->L'espace géographique 4/14

Abonnements en ligne et commandes des derniers numéros

<=Les sommaires


dernière mise à jour: 1 décembre 2014